Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Agriculture, alimentation > Bio contre conventionnel : le bio gagne haut la main !

Bio contre conventionnel : le bio gagne haut la main !

L’Institut technique de l’agriculture biologique (ITAB) a été missionné par le ministère de l’Agriculture pour quantifier les externalités de l’agriculture biologique.

Le tableau ci-dessous résume bien la teneur du rapport de l’ITAB, il suffit de regarder la colonne de droite : en vert les externalités positives et en rouge l’externalité négative. En il n’y a qu’un externalité négative, c’est la surface utilisée qui est plus importante en agriculture bio qu’en agriculture dite conventionnelle, car les rendements sont généralement plus faibles. Il est probable qu’à long terme, cette externalité négative devienne positive : car les rendements en conventionnel stagnent voire régressent car les sols sont proches de la mort biologique.

L’étude est très complète et a étudié les externalités dans trois domaines : l’environnement, la santé humaine, le social.

François



Répondre à cet article

SPIP 3.1.4 [23444] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le mercredi 31 mai 2017